La Pythie de Mélanie Chappuis

Toute la question de ce livre est comment réussir à se construire quand on a grandi dans le secret de ses véritables origines ? Quand on a une mère surprotectrice qui décide de nous cacher qui nous sommes réellement parce qu’elle a peur et veut peut-être de façon égoïste nous protéger.

Petite, Adèle était très proche de sa grand-mère, son “abuela“comme elle la surnommait affectueusement. Elle vient du Chili et lui parle de la sagesse des femmes de son pays. Adèle boit le maté en l’écoutant et décide que plus tard, elle sera comme elle et non comme sa mère.  Malheureusement, abuela quitte le monde avant d’avoir le temps de la préparer à affronter ce qu’elle est réellement et le pouvoir qui dort encore au fond elle.Adèle a maintenant vingt-deux ans et décide de devenir psychologue, sans doute pour obtenir des réponses aux questions qu’elle se pose sur elle-même inconsciemment. Elle est amoureuse et découvre les plaisirs charnels dans les bras de Jérôme. Au moment de l’extase, Adèle a une vision de la mort de son amant. Jérôme se fera renverser par une voiture et mourra dans l’ambulance sur le trajet de l’hôpital. Trois jours après, Jérôme sorti acheter des croissants ne rentrera pas à la maison.

Adèle est ce que l’on appelle une machi, une chaman, elle a le don de clairvoyance et cela se certifiera plusieurs fois dans sa vie. Ce que sa mère a craint toute son enfance sans jamais ne lui en toucher un mot est entrain de se confirmer. Après un long moment de questionnement, elle décide de partir à la recherche de ses racines profondes au Chili.  Trouvera-t-elle là-bas ce qu’elle cherche désespérément au fond elle, la sérénité ?

Quel réel plaisir de retrouver l’écriture si délicate de Mélanie Chappuis!
Toute famille a ses secrets, se taire, en parler à ses enfants? Veiller à ce qu’ils grandissent , se construisent et deviennent des adultes épanouis , le rôle de parents n’est pas toujours facile.  Aurais-je agi différemment que la mère d’Adèle si j’avais été à sa place?  Je me suis  longtemps posée la question après avoir fini ce livre.

Mélanie Chappuis – La Pythie – Editions Slatkine

Ô vous, soeurs humaines – Mélanie Chappuis

IMG_1720

Rivalités, solidarités, dualités, complicités, fidélités et vanités. Les rapports entre femmes sont parfois complexes.
La mère vieillissante qui envie la beauté de sa fille devenue une femme. (Rivalité)
La femme qui prend soin de la migrante épuisée par son long voyage.(Solidarité)
La mère qui est jalouse de la place que prend sa fille dans le coeur de son mari. (Dualité)
La femme sous sa burka et celle en mini-jupe qui ne sont pas si différentes. (Complicité)
Les soeurs que tout oppose et qui reste en contact. (Fidélité)
Les deux mamans qui obligent deux fillettes à être amies pour la vie. (Vanité)

Mélanie Chappuis a su rendre avec tellement de délicatesse et justesse ces moments, parfois tendus mais souvent remplis de tendresse et d’amour entre femme.
Ce livre parle simplement de la vraie vie, car nous avons toutes été un jour ou l’autre confrontées à ses sentiments avec une autre femme, qu’elle soit notre mère, notre soeur, notre collègue, notre amie ou simplement une inconnue croisée dans la rue.
Un livre que je conseille de lire à toutes les femmes….et même à tous les hommes!!

Mélanie Chappuis -Ô vous soeurs humaines – Editions Slatkine & Cie

signature